samedi 23 juin 2012




L’existence d’un monastère fortifié au Pazica au 11ème siècle (située à l’ouest Spisska Kapitula) peut être considérée comme la raison de l’organisation d’un centre religieux important administrative ici. Le prieuré a été créé en 1198, la ville de Spisska Kapitula développée peu de temps après.

Dans la seconde moitié du 15ème siècle, un nouveau sanctuaire et une chapelle de la tombe de haut de la famille Zapolsky ont été ajoutés à la vieille cathédrale. Son intérieur est orné d'une statue romane d'un lion assis en travertin connu sous le nom Leo Albus, White Lion (voir l’image ci-dessous)

 
La poste Slovaquie édita un timbre à l’effigie  de ce patrimoine culturel slovaque (l’image sur le timbre représente une statue romane d’un lion assis en travertin)

Thème : Architecture (classique) Religions et croyances (Arts religieux et icônes)
Sujet : Patrimoine culturel slovaque - L'église St Martin de Spisska Kapitula
Pays : Slovaquie.
État de timbre : oblitéré
Mises en vente : 2 Janvier 2009
Dentelure : 12.5 x 12.5
Taille réelle du timbre : Largeur : 2.65cm Hauteur : 2.2cm


Description du pays : Slovaquie

Située à l’extrémité occidentale des Carpates.
Sa capitale est située près de la frontière autrichienne.

Située au sud de la Pologne. Sur son drapeau sont représentés les trois massifs des Tatra, Matra et Fatra.

Superficie : 49.000km²
5.4 Millions habitants
Capitale : Bratislava (EUROPE)


samedi 5 mai 2012


Timbre France-La dentelle

La dentelle

Créée selon la légende par la femme d’un pêcheur belge, qui passait des fils dans un filet en attendant son mari, la dentelle atteint son apogée de métier d’art au XVIIIème siècle.

De nos jours, elle renaît avec les ateliers de Calais ou avec l’école du Puy qui retrouve les points anciens (on en voit un exemple sur ce coin de napperon). L’informatisation des métiers à tisser permet de multiplier les dessins à l’infini et d’en faire un produit d’exportation.

Oblitération 1er jour 3 février 1990.
Mise en vente générale le 5 février 1990.
Retiré de la vente le 14 décembre 1990.

Thème : Les dernières années du millénaire.
Sujet : Arts et Métiers.

Année de diffusion : 1990.
Valeur faciale : 2.50F.
État du timbre : Oblitéré.
Taille réelle du timbre : Largeur : 4cm, Hauteur : 2.6cm.

samedi 18 février 2012

FRANCE-Azay-le-Rideau


Azay-le-Rideau

Bâti sur une île qu’embrasse l’Indre, entre 1518 et 1527. Azay, comme Chenonceau, est l’œuvre d’un des richissimes financiers de Tour. Il s’agit, de Gilles Berthelot, maitre des comptes, trésorier de France, maire de Tours.

Son père, Martin Berthelot, maître de la chambre aux deniers de Louis XI puis de Charles VIII, avait acheté la seigneurie vers la fin de XVème siècle. C’était un vieux fief, appartenant au XIIème siècle à messire Ridel (ou Rideau), qui lui avait laissé son nom, un donjon fortifié, commandant le gué de l’Indre s’élevait probablement à l’emplacement de la tour du château actuel, comme l’indique la photo ci-dessous.

Oblitération 1er jour le 11 mai 1987.
Mise en vente générale le 11 mai 1987 et retiré de la vente le 16 octobre 1987.

Thème : Monument historique.
Sujet : Azay-le-Rideau.
Année de diffusion : 1987.
Valeur faciale : 2.5F
État du timbre : Oblitéré.
Taille réelle du timbre : Largeur : 4 cm
Hauteur : 2.6cm

Azay-le-Rideau